Complicité entre les grands et les petits pour la lecture

Des nouvelles de la bibliothèque de rue d’Hochelaga :

“Je tenais à vous partager que cet été et jusqu’à maintenant, il y a une belle complicité entre grands et petits.

Les plus vieux vont chercher un frère ou une sœur, pour lire sur la couverture. On voit aussi les grands aller vers un voisin et lui proposer de lire pour lui ou elle. De bon cœur les grands veulent et aiment s’occuper des touts petits.

Un après-midi une grande sœur a approché son petit frère d’un an dans sa poussette. Elle lui a fait la lecture et ils ont regardé ensemble quelques livres. Après, elle est retournée vers sa mère pour demander si elle pouvait asseoir son frère sur la couverture. Cela a donné l’idée à un autre lecteur.  Il a lui aussi demandé la permission à sa mère de rapprocher son petit frère de la couverture.

À la bibliothèque, j’emprunte une belle variété de livres pour les tout-petits. Deux fois cette été, nous avons reçu une collection de livres thématiques, Petit Ours et Tchoupi. J’ai découvert que même les grands ont du plaisir à lire ces collections.”

Sophie T.