ATD – Agir tous pour la dignité

Un mouvement international

ATD Quart Monde est un mouvement international qui cherche et expérimente des façons de s’attaquer aux causes de la pauvreté. Créé en 1957 par Joseph Wresinski, avec des familles d’un bidonville de banlieue parisienne. Aujourd’hui, 400 volontaires permanents travaillent dans 30 pays du monde en Afrique, en Amérique du Nord et du Sud, dans l’Océan Indien, en Asie et en Europe.

Nous menons des actions de terrain qui apportent la culture et le partage des savoirs dans des quartiers très pauvres, et provoquent la rencontre entre personnes de milieux différents. Nous développons des projets qui visent à faire entendre la voix, le savoir d’expérience et l’intelligence de personnes qui vivent des situations de pauvreté auprès de l’ensemble de la population et des décideurs.

Le mouvement international ATD Quart Monde dispose d’un statut consultatif auprès de l’ONU, l’Unesco, l’Unicef, le BIT, le Conseil de l’Europe, etc. Il a été à l’origine du premier rassemblement du 17 octobre, en 1987, devenue journée internationale pour l’élimination de la pauvreté reconnue par l’ONU en 1992.

ATD Quart Monde est une organisation non gouvernementale internationale sans affiliation religieuse ou politique.

Pour en savoir plus sur le mouvement international, son histoire, sa vision, son fonctionnement : visitez le site web international. Dans la page contact vous trouverez aussi les sites web nationaux des pays, ainsi que les lieux de présence d’ATD Quart Monde dans le monde sur cette carte. Enfin, vous pouvez aussi en apprendre davantage ici sur la mission d’ATD Quart Monde auprès des Nations Unies.

Au Québec

ATD Quart Monde est présent au Québec depuis 1982. Des groupes locaux existent dans plusieurs régions et une équipe permanente située à Montréal coordonne les actions depuis la maison Quart Monde. Des actions sont menées dans des quartiers défavorisés (Bibliothèque de Rue, Festival des Savoirs Partagés), des projets visent la participation citoyenne des personnes en situation de pauvreté (Universités populaires Quart Monde, projets de Croisement des savoirs), et une action politique vise l’interpellation de l’opinion publique et du gouvernement (comité politique qui a collaboré à la loi 112, journée internationale pour l’élimination de la pauvreté du 17 octobre).

Notre vision

La pauvreté est une violation des droits humains, elle atteint à la dignité de ceux et celles qui la vivent. Notre combat est celui d’éradiquer la pauvreté. Tout comme l’esclavage a été aboli, nos sociétés doivent mettre fin au scandale de la pauvreté.

Pour y parvenir, ATD Quart Monde lutte pour des changements profonds et radicaux :

  • Mieux se connaître pour mieux vivre ensemble : Il faut s’attaquer aux préjugés, à la peur, à l’indifférence, faire tomber les barrières dans nos écoles, nos quartiers, nos lieux de travail…. C’est le contraire du chacun pour soi.
  • Agir et Penser « avec » et non « pour » : Il faut reconnaître et entendre le savoir et l’intelligence des personnes qui vivent des situation de pauvreté, ce sont les premiers experts de la lutte contre la pauvreté. C’est le contraire de l’assistance.
  • Faire respecter les droits fondamentaux : Se nourrir, se loger, se soigner, apprendre, vivre en famille… sont des droits qu’une société doit garantir pour tous. C’est le contraire de la charité.

Au Québec, nous mettons à jour et suivons une programmation que plusieurs de nos membres établissent tous les 4 ans. Elle précise nos objectifs locaux. Notre programmation 2022-2026 peut être consultée en ligne.

Nos actions

ATD Quart Monde développe des actions à trois niveau :

  • Des actions locales, dans des quartiers défavorisés, pour aller à la rencontre de ceux et celles qui ont la vie difficile, et créer des liens d’échange réciproque. Pour provoquer ces rencontres, nos outils sont la culture et le partage des savoirs.
  • Des actions de participation citoyenne, pour permettre la rencontre et l’échange entre personnes de différents milieux, et faire reconnaître le savoir d’expérience de ceux et celles qui vivent des situations de pauvreté.
  • Des actions au niveau politique, pour faire entendre la voix des sans-voix, interpeller l’opinion publique et les gouvernements afin qu’ils prennent des engagements pour mettre fin à la pauvreté.

Nos membres

Adhérez 2 _Pour développer son action, ATD Quart Monde propose différents engagements :

Les militants
Des personnes avec l’expérience de la pauvreté qui s’engagent.
Les plus pauvres sont les premiers à refuser la misère. Ils se battent au quotidien pour que leur vie et celle de leurs enfants, de leurs proches, changent. Les militants Quart Monde sont des personnes qui vivent ou ont vécu la grande pauvreté et qui choisissent de rejoindre ATD Quart Monde parce qu’ils s’y reconnaissent. Ils apportent leur réflexion et leur expérience et s’engagent activement à rechercher et soutenir des personnes encore plus démunies.

Les volontaires

Les volontaires permanents forment dans le monde une communauté de personnes d’une grande diversité de cultures, de milieux sociaux et de convictions, qui font de leur engagement contre la misère un choix de vie. Tous choisissent d’offrir leur enthousiasme, leurs talents et leurs savoir-faire, avec la forte conviction qu’ensemble ils vont contribuer à un monde plus juste. Les volontaires reçoivent une même rémunération modeste, quelles que soient leur qualification professionnelle, leur responsabilité ou leur ancienneté. Cette volonté de vivre simplement les aide à rester proches de ce que vivent les personnes démunies. Ce choix induit un autre type de relations humaines, sociales, politiques et spirituelles. Il trace les contours d’une autre société sans exclusion, où personne ne serait considéré, ni traité, en inférieur.

Les alliés

Les alliés sont engagés au sein de leur milieu social, professionnel ou culturel. Là où ils vivent, agissent et travaillent, ils suscitent de nouveaux engagements en faveur d’une société plus juste. Des dizaines de milliers de membres bénévoles sont ainsi engagés dans le monde pour mettre en œuvre les transformations sociales nécessaires à un mieux vivre ensemble.