Université populaire : “Un développement durable pour tous”

Écho de l’université populaire du 17 novembre sur Le développement durable.

Pour alimenter notre réflexion, nous avions invité des habitants de la Ferme Berthe-Rousseau, à Durham-Sud. Cette ferme a pour but d’accueillir des gens vivant des difficultés de toutes sortes, où chacun s’implique à sa façon et à son rythme dans les tâches quotidiennes.
La mission de cette ferme, en alliant vivre ensemble et harmonie avec la nature, rejoint les valeurs d’inclusion sociale d’ATD Quart Monde. L’équipe s’est donc mobilisée pour rendre visite aux habitants de la ferme avant l’Université populaire.

Cette visite aura permis à des militants du Mouvement de sortir de la ville et de leur réalité pour constater que des façons de vivre plus respectueuses de la terre et du rythme de chacun sont possibles.
Lors de la soirée d’Université populaire à Montréal, nous nous sommes demandés à quelles conditions un projet de développement peut être durable pour tous. En voici quelques unes:

« J’ai vécu deux ans à la Ferme. La vie communautaire dans la nature, proche des animaux, m’a permis de ressusciter à la vie. Il y avait une belle symbiose entre les intervenants et les résidents, chacun prenait des responsabilités. »

« On est plus dans « l’être », avec une solidarité les uns envers les autres. Être proche de la nature permet d’avoir cette reconnaissance qu’on est tous interdépendants.

Cette interdépendance est fondamentale pour vivre en santé et perdurer. » « Le défi, c’est de pouvoir mettre l’accent sur les forces des personnes. Elles se présentent à nous avec un besoin de support puis, rapidement, elles supportent la Ferme ! » « Ce qui fait la richesse, ce n’est pas l’argent, ce sont les liens sociaux. On est liés à un réseau d’amis, on ne dépend pas de subventions du gouvernement mais de dons. »

« Le développement durable, c’est aussi le développement des personnes et du cœur, c’est le développement de la vie au sens large. »

« La vie communautaire est exigeante. Il y a un roulement car pour que ça dure, il faut des gens nouveaux, avec une nouvelle énergie, qui croient en l’humain. » Ces différentes pistes inspirantes permettent d’ouvrir la question du développement durable au-delà de sa dimension strictement économique.

De quoi nous inspirer un avenir plus inclusif !