L’Université Populaire: “Mieux connaître notre Histoire.”

Lors de notre dernière Université populaire Quart Monde, nous avons travaillé le thème de l’Histoire à partir des ” grands personnages “. Les participants l’ont relié à leur expérience et à leur lieu d’origine.

“On parle de grands personnages, mais il y a aussi l’Histoire des gens ordinaires. À Thetford Mines, on appelait “Gobbeuses” ces femmes pauvres, souvent cheffes de famille, qui travaillaient de longues heures dans les mines pour détacher la fibre collée à la pierre.”

“L’Université Populaire m’a permis de faire le lien entre l’Histoire passée et la mienne. J’ai été placée en pouponnière dès la naissance, puis adoptée. J’ai longtemps eu honte car je n’avais pas le droit de dire que je cherchais à savoir qui étaient mes vrais parents. À l’UP, j’ai fait le lien avec toutes ces femmes dans l’Histoire du Québec, qui ont recueilli des filles-mères abandonnées avec leurs bébés. Ce qui crée une identité, c’est de ne pas avoir honte de son histoire.”