L’Université Populaire Quart Monde : des rencontres à rebondissements

Marie (25 ans) participe à l’Université Populaire Quart Monde depuis 2 ans. Elle nous dit : « J ‘ai été placée toute ma vie, mon ancienne famille d’accueil allait à l’Université populaire et m’en a parlé. Au début, je ne voulais pas car je suis très renfermée, puis quand j’y suis finalement allée, je m’y suis sentie bien car on ne me jugeait pas. Ça me fait sortir et découvrir d’autres gens. » Pour préparer le thème de notre dernière Université Populaire « Accompagner nos jeunes », Marie nous a entraînés à la rencontre de jeunes qui vivent dans une Auberge du Cœur, là où elle-même a vécu quand elle s’est retrouvée à la rue.

D’autres ont été à la rencontre de jeunes au Centre Jeunesse Emploi (CJE) Bourrassa-Sauvé , ils ont ensuite participé à l’Université Populaire. Ils nous ont parlé du soutien qu’ils y recevaient, après avoir décroché de l’école, pour reprendre lentement le goût de sortir de chez eux et d’envisager à nouveau un projet. Ces jeunes ont rencontré Marie et d’autres participants, ils se sont reconnus entre eux : «  Ça fait du bien de constater qu’on n’est pas tout seul, que d’autres ont des points communs avec nous, ça donne de l’ouverture. »

Ces jeunes se sont retrouvés dans ce que l’invité, éducateur dans une maison de jeunes, disait et ils ont décidé d’aller le revoir: « Quand ils arrivent à la Maison de Jonathan, les jeunes ont vécu une succession d’échecs qui entraînent une baisse de l’ estime de soi , un sentiment d’exclusion qu’il est important de nommer pour briser l’isolement. On les écoute et on recrée la confiance. »

Shawn, du centre CJE, a lancé avec d’autres une émission qu’ils animent sur une radio locale dans le but de rejoindre des jeunes qui portent les mêmes souffrances qu’eux et de leur partager leurs expériences pour les encourager.  Après avoir rencontré Marie et Caroline à l’Université Populaire, Shawn les a invitées à aller témoigner à leur émission radio : une grande première pour ces deux personnes!