Justice, climat : même combat!

Pour une écologie qui ne laisse personne de côté

Alors que nous entrons dans l’une des plus graves crises économiques, sanitaires et sociales que nous ayons connue depuis plus d’un siècle, il est indispensable et urgent de penser l’écologie avec toutes et tous.

Cette année, le thème de la Journée internationale du refus de la misère du 17 octobre sera : ” Agir ensemble pour gagner la justice sociale et environnementale pour tous ”.

Le constat est criant: nos sociétés traitent la nature de la même façon qu’elles traitent leurs membres les plus pauvres. Ces derniers·ères sont exploité·e·s depuis des générations. Leur force de travail est mise au rebut quand elle n’est plus nécessaire, sans compter le fait qu’elles sont souvent considérées comme complètement inutiles et négligeables par nos sociétés. De manière similaire, les ressources naturelles sont trop souvent pillées et polluées, dans une même dynamique d’exploitation, et en toute indifférence et impunité,sans que celles et ceux qui pillent et polluent n’assument leur responsabilité.

La façon dont on traite les personnes en situation d’extrême pauvreté s’avère de fait encore plus pernicieuse que la manière dont on traite la nature. En effet, nul ne peut blâmer la nature d’être responsable de sa dégradation, alors que, trop souvent, les personnes en situation de pauvreté sont accusées de «ne pas vouloir s’en sortir» et considérées comme responsables ou coupables de leur situation.

Pour réfléchir ensemble

Un document de travail a été élaboré afin de stimuler la réflexion sur ces questions. Il ne constitue pas la ”position d’ATD Quart Monde” sur le sujet mais un point d’étape dans une réflexion croisée, appelé à questionner et à faire émerger un dialogue.

Ce document propose entre autre de considérer les personnes qui vivent la pauvreté comme des acteurs et actrices d’une écologie invisible. La question de la participation est centrale : comment inclure les personnes en situation de grande précarité dans la mobilisation pour contrer la crise environnementale?

Cliquez-ici pour avoir accès au document.

Événement virtuel

Le contexte actuel nous oblige à souligner la Journée internationale du refus de la misère de manière virtuelle. Au niveau canadien, le collectif Dignity for all organise  un séminaire en ligne qui réunira des citoyens ainsi que des élus gouvernementaux. ATD Quart Monde est fier de contribuer à cette discussion!

Cliquez-ici pour assister au séminaire web