Nouvelles de Daniel et Sophie volontaires international à Dakar

Avant de connaître ATD Quart Monde, nous étions au Niger avec une autre ONG mais nous ne nous sommes pas retrouvés dans leur manière d’envisager l’action, parce que les intervenants bâtissaient des projets sans consulter la population quant à leurs besoins.
En rejoignant le Mouvement à Montréal, à l’été 2013, nous avons mené nos actions dans un partenariat qui mettait en valeur les savoirs des personnes en situation précaire. 

C’est aussi dans cet esprit que nous travaillons à Dakar (Sénégal) où nous vivons depuis 2 ans. Pour prendre des initiatives dans leurs quartiers, les jeunes adultes avec lesquels nous cheminons ont besoin que nous leur fassions confiance. Ils doivent sentir qu’on veut construire le Mouvement avec eux.

Nous apprenons combien les alliés d’ATD s’engagent naturellement auprès des ” plus fatigués “. Comme Maimouna qui sait teindre des vêtements. Elle a fait connaissance avec une femme qui mendie près de chez elle puis lui a montré ce savoir-faire. Depuis, cette femme a commencé à gagner un peu de sous en pratiquant la teinture de tissus.